Geely, l'un des plus grands constructeurs automobiles chinois annonce son entrée dans la blockchain

19/02/2021
Geely, l'un des plus grands constructeurs automobiles chinois, a conclu un accord conjoint avec Concordium pour développer des solutions blockchain.

Geely Holding Group détiendra 80% de la nouvelle entreprise, la Fondation Concordium basée en Suisse détiendra 20%.


Les deux groupes visent à offrir aux entreprises et aux clients un accès à de nouveaux modèles commerciaux basés sur une plateforme blockchain et à des DApp utilisateurs pour tous les secteurs, y compris celui de automobile, selon un communiqué de presse.


La nouvelle société deviendra opérationnelle en 2021, en étroite collaboration avec le groupe fintech et la filiale Geely Genius & Guru.


Il existe de nombreux cas d'utilisation de la blockchain dans l'industrie automobile, pour les voitures autonomes, le covoiturage et la preuve de propriété.


L'État chinois s'intéresse depuis longtemps à la technologie blockchain. Les responsables de Pékin ont récemment présenté une feuille de route décrivant comment transformer la capitale nationale en une ville basée sur la blockchain d'ici 2 ans.